Financer l’économie béninoise par sa diaspora, le crowdfunding est une piste à explorer

thumb_13390914_10208699058547398_33171574_n-2_1024Nombreuses sont des politiques économiques pensées pour le développement de notre pays le Bénin qui malheureusement laissent en rade l’apport remarquable de la diaspora dans le pays.

Estimée à près de quatre (4) millions d’âmes hors de nos frontières, cette diaspora est disséminée essentiellement en Afrique de l’ouest (Côte d’ivoire, Nigéria, Sénégal, …..), en Afrique Centrale (République du Congo, Gabon, …), en Europe ( France, Belgique, Allemagne…) et aux Etats Unis.

La diaspora béninoise, bien qu’éloignée du pays marque néanmoins son attachement au pays à travers diverses activités socioculturelles, économiques, politiques…

S’il y a bien une chose remarquable de la diaspora béninoise à souligner dans le pays, c’est incontestablement sa contribution financière en terme des sommes d’argent envoyées pour soutenir la famille.

Les estimations les plus raisonnées tablent sur cent (100) milliards de FCFA et plus chaque année en prenant en compte les corridors informels.

Il est néanmoins regrettable que ces sommes d’argent ne soient davantage affectées vers des secteurs productifs de l’économie ( entrepreunariat des jeunes et des femmes, agriculture et transformation, microfinance, assurances….).

Un rapport du FIDA ( Fonds Internationale de Développement Agricole ) en 2015 déplorait déjà que la majeure partie des sommes envoyées sert à l’achat des produits d’usage journalier ( la consommation courante).

 Il se pose alors la question de savoir comment mieux canaliser les flux de la diaspora béninoise surtout en ce moment où l’économie a besoin d’un nouveau souffle, d’un « nouveau départ »

Comment mieux intégrer financièrement la diaspora béninoise dans l’économie ?

Après mon précédent article du 6 mai 2016 «  Osons plus de croissance et moins d’endettement au Bénin grâce à la finance islamique », j’aborderai ici les avantages de la technique du crowdfunding ou financement participatif comme outil de mobilisation de l’épargne de la diaspora béninoise .

Je fonde ma réflexion sur l’expérience que j’ai acquise dans le domaine et notamment le projet pilote qui a été réalisé auprès de la diaspora béninoise en France en 2014 et qui s’est soldé par le financement d’une cinquante de projets de microfinance au Bénin.

Depuis la dernière crise financière internationale qu’ a connu le monde en 2008, l’économie mondiale a dû faire face à de sérieux bouleversements qui ont remis en question le modèle de financement traditionnel.

Investissement Socialement Responsable ( ISR), Développement Durable, Finance Ethique, Finance Islamique, Crowdfunding, financement participatif, sont de nouveaux vocables qui entrent dans les habitudes du monde des entreprises en général et des milieux financiers en particuliers.

Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ont en grande partie façonné les innovations financières de ces dernières années.

Face aux difficultés de financement de l’économie et des petites et moyennes entreprises (PME) en particulier, le financement participatif ( crowdfunding) a connu un engouement de la part des entrepreneurs.

Qu’est ce que le crowdfunding ou financement participatif ?

En des termes simples, on pourrait définir le crowdfunding encore appelé financement participatif comme étant une technique de collecte de fonds utilisant les technologies internet en mettant en relation initiateurs de projets et souscripteurs.

Notons que les différents modes de financement utilisant les plateformes de crowdfunding sont :

  • Le don sans contre- partie
  • Le don contre don
  • Le prêt gratuit
  • Le prêt rémunéré
  • L