LE FINANCEMENT PARTICIPATIF: DEFI DIASPORA BENIN, UN AN APRES

indépendance day Lille Présentation Consulat 4

DOSSA MAXIME SEWANOU, est consultant en finance intervenant sur les questions de financement participatif dit crowdfunding et la finance islamique dite finance participative.
Il a dirigé pendant 7 ans une entreprise qui a réalisé et exploité une plateforme de financement participatif en 2012.
Un an après avoir lancé une initiative innovante de financement participatif impliquant la diaspora béninoise, il résume dans cet entretien le bien fondé de cette opération.
L’opération « Défi diaspora Bénin » a été lancée le 19 juin 2014 en marge de la table ronde des partenaires au développement du Bénin et s’est achevé le 30 septembre 2014.

Pourquoi une plateforme de financement participatif

Les stratégies de mobilisation de l’épargne des migrants africains n‘ont pas toujours été concluantes.
Au-delà du simple fait de compter sur les transferts d’argent des migrants africains, de façon passive, les gouvernants africains notamment ainsi que des institutions financières devraient s’intéresser à ce nouvel outil qu’est le crowdfunding, qui permet de pouvoir canaliser les flux des migrants vers l’économie productive locale des pays d’origine des migrants.

On peut donc grâce aux plateformes de financement participatif amener chaque personne de la diaspora à être parrain, bailleur, soutien, ou prescripteur de projets portés par des entrepreneurs locaux.

Quels sont les résultats obtenus au terme de cette campagne de collecte de fonds dénommée DEFI DIASPORA BENIN ?

C’était une opération pilote dite « Défi Diaspora Bénin » sur http://diasporabenin.ledefisolidaire.org qui a permis grâce à l’expérience de BABYLOAN, le partenaire technique de cette opération de mobiliser pour une première fois sur une plateforme dédiée aux projets de microentrepreneurs béninois de pouvoir lever près de 25 000 euros.
Ce sont des prêts remboursables destinés à financer des projets rentables au Bénin.

29 projets ont été financés à 100% et d’autres en partie
– 23790 euros ont été collectés, soit un objectif de 70 % atteint par rapport aux prévisions

Ce qui en trois mois de collecte pour une première fois est un exploit.
Cela nous laisse dire que lorsque la démarche est bien présentée, les risques maitrisés, les gens sont capables de réagir favorablement.

Quelles difficultés avez vous particulièrement rencontré dans la réalisation de ce projet ?

Les difficultés sont inhérentes à tout projet de ce type surtout quand il s’agit d’une première et que cela touche à la finance.
Il y a effectivement eu des hésitations au début du fait d’amalgames que certains esprits ont voulu entretenir mais cela a vite été levé et notre partenaire technique qui a une grande expérience en la matière a permis de rassurer tant les autorités béninoises, les associations de la diaspora qui se sont impliquées et le grand public, les internautes, les prêteurs…
L’équipe projet qui m’entourait également s’est impliquée dans la mobilisation physique en allant à la rencontre des béninois à Lille, à Bordeaux et à Paris.
Il faut dire aussi que nous avons beaucoup bénéficié du soutien de l’ambassadeur du Bénin en France Mr Jules Armand Aniambossou et du Consul Général sortant Joseph V Ménard de Pognon notamment.

Les prêteurs ont-ils tous déjà été remboursé ?

Comme je l’ai dit tantôt, il s’agissait d’une opération de collecte de prêts remboursables.
L’opération a pris fin en septembre et depuis le mois de novembre 2014, les prêts sont remboursés mensuellement sur le compte virtuel des prêteurs.
Certains prêts sont totalement remboursés et d’autres arrivent en fin d’échéance.
Comme cela a été dit depuis le début, il s’agissait bien de prêts remboursables intégralement.
Depuis le mois de Novembre 2014, les remboursements mensuels parviennent sur les comptes virtuels ouverts lors de la souscription.
Ils peuvent le vérifier sur leur compte virtuel ouvert sur www.babyloan.org muni de l’adresse mail et du mot de passe utilisés à l’ouverture de ce compte lors de la contribution.
Ceux qui ont oublié leur mot de passe, peuvent en faire la demande sur le site directement.

Une fois dans leur compte virtuel, ils ont le montant des sommes remboursées et différentes options.
En cliquant sur « RETIRER DE L ARGENT » ils peuvent obtenir le virement de l’argent sur leur compte bancaire.
L’argent est disponible sur le compte bancaire dans l’intervalle de 2 à 3 jours ouvrables suivant le jour de la demande.

Quels perspectives entrevoyez vous maintenant que DEFI DIASPORA BENIN est achevé ?

Comme cela était prévu, mon objectif est de pouvoir lancer une plateforme complète dédiée au financement des entrepreneurs du Bénin ou d’Afrique en mobilisant du financement auprès de leur diaspora mais pas exclusivement ; d’autres prêteurs ou investisseurs seront sollicités.
Actuellement, nous poursuivons les consultations avec les dirigeants de certains pays afin de leur proposer un schéma de financement qui permette de se doter d’une plateforme de financement participatif en propre ou en mutualisant avec d’autres organisations.
Je compte apporter mes expériences acquises sur le financement participatif à ces pays ou à d’autres institutions intéressées.
Certains manquements observés lors de l’opération DEFI DIASPORA BENIN par exemple permettront de lever rapidement des freins observés afin de vite capitaliser sur les avantages.

Nous contacter :

defidiasporabenin@gmail.com ou 0033 6 22 80 79 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *